Ouvrages

Maubant, P. (2013). Apprendre en situations : un analyseur de la professionnalisation dans les métiers s’adressant à autrui. Québec : Presses de l’Université du Québec.
Argumentaire :

17638-d3710-pn-e122149La volonté puissante et omniprésente de réorganiser la formation initiale et continue dans les métiers s’adressant à autrui s’oriente autour d’une idéologie claire : celle de la professionnalisation. Si les différents systèmes et dispositifs de formation sont aujourd’hui appelés à se professionnaliser, il convient de décrire et d’analyser les différentes situations formatives à visée professionnalisante, mais, avant tout, de définir les conditions d’un apprentissage professionnel. Quelles sont les conditions nécessaires pour qu’une situation formative soit en mesure de faire apprendre un métier et de soutenir efficacement un projet de professionnalisation ? Philippe Maubant cherche à comprendre ce que peut être ou pourrait être une situation d’apprentissage professionnel, en prenant pour objet de recherche les métiers relationnels et d’interaction humaine, autrement dit ceux s’adressant à autrui : métiers de l’éducation et de la formation, du conseil, de l’accompagnement, de l’intervention sociale, de la santé. Pour asseoir son analyse, il commence par décrire les caractéristiques de ces professions en ce qui a trait aux contextes de travail, aux situations d’exercice de l’activité, aux tâches et pratiques déployées ainsi qu’aux savoirs professionnels élaborés et mobilisés dans l’activité en situation de travail. Il s’intéresse ensuite aux différentes situations qu’un professionnel en développement peut rencontrer – production, formation, analyse réflexive, apprentissage, construction ou développement de compétences, évaluation – afin d’étudier leur potentiel d’apprentissage, c’est-à-dire leur portée professionnalisante. Enfin, il conclut sa réflexion par une mise en valeur de l’alternance en formation comme figure pédagogique réinventée. Son approche, en dehors de toute lecture opératoire de la professionnalisation, vise à appréhender le travailleur en devenir, dans ces métiers en particulier, tout autant que son activité de travail pensée comme une activité d’apprentissage en situations.

Page de l’éditeur :
Presses de l’Université du Québec

Maubant, P. (2004). Pédagogues et pédagogies en formation d’adultes. Paris : Presses universitaires de France.
Argumentaire :

scan-131110005-e122154La formation des adultes est à l’origine de la production de savoirs importants à l’usage des formateurs. Les théories pédagogiques sont influencées par l’éducation nouvelle et les pratiques pédagogiques s’inspirent des thèses néo-comportementalistes. Comment expliquer cette double paternité en apparence paradoxale, pourquoi de telles références, existe-t-il une pédagogie spécifique de la formation des adultes ? Pour l’auteur, il y a des pédagogies utilisables par les éducateurs quelque soit le public et le contexte.

Page de l’éditeur :
Presses universitaires de France

 

 

 

 

 

Direction et co-direction d’ouvrages scientifiques